S'identifier - Contact

Obral
Observatoire Bénévole des Réalités Associatives Locales en Isère

Analyse socio-électorale de l'emploi associatif en Isère

Employeurs et salariés

Travaux effectués dans le cadre de la "Recherche Action" de l'OBRAL. Dans la perspective des élections cantonnales et régionales de 2004 en Isère.

Dans ce département comme au plan national, les statistiques associatives officielles disponibles sont tout à la fois récentes, approximatives, fragmentaires, incohérentes bref inutilisables. Depuis peu, le monde associatif a failli périr noyé dans le grand tout de l'Economie Sociale et Solidaire (E.S.S).

Par Economie Sociale et Solidaire (ESS), élus, employeurs, universitaires, sociologues, politologues et médias attachés au secteur entendent : un vaste ensemble flou d'institutions hétéroclites n'ayant pour point commun :

  • que d'afficher des prétentions morales statutaires au désintéressement, à la démocratie et à la justice sociale, à l'initiative et à la participation comme à la citoyenneté, bref au Bien.
  • que de fonctionner sur la base de règles sociales et fiscales exorbitantes du droit commercial comme du droit public communs : coopératives, mutuelles et associations de production.
En réalité et analyse faite, le cas de l'Isère le confirme, le monde associatif constitue 80 % des établissements, 80% des employeurs et 80 % de l'emploi de l'Economie Sociale et Solidaire, le tout étant localisé à plus de 50% dans la zone Grenobloise.

L'imperfection statistique n'interdit pas la présentation d'ordres de grandeur quantitatifs et qualitatifs grâce auxquels il est possible de dessiner le tableau socio économique suivant :
  • l'Isère est un département "SUR-Associatif" à tous égards qui mérite à ce titre de servir de banc d'essai à toute innovation en matière de transparence, de gouvernance et de certification en matière de dépens publique Cette situation est certainement un legs des périodes Dubedout puis Carignon, du poids d'un monde enseignant et universitaire, scientifique jeune, cultivé et sportif, d'une population cadre d'installation récente, de l'activisme des administrations de la culture, de la jeunesse et des sports.
  • l'Emploi associatif se révèle en Isère. Comme en Rhône-Alpes: un emploi fragile aux trois quarts et féminin aux deux tiers, au service de dirigeants qui n'ont plus d'associatif - au sens bénévole et désintéressé du terme - que le statut , surtout si l'on considère la hiérarchie des conditions de travail et des rémunérations qu'ils imposent à leurs employés.
    Autre caractéristique de ces employeurs, l'étroitesse de leurs relations avec les élus décideurs de dépense publique et les administrations concernées qu'elles soient d'Etat, des collectivités locales ou de la Sécurité Sociale lato sensu.

Economie sociale et solidaire en Isère
Approche quantitative

Structures et emploi

Niveau de fiabilité des données
Dossiers INSEE Rhône-Alpes N° 146. 2003. (Cf site INSEE)
Sont utilisés les fichiers Sirène et DADS.
La nomenclature juridique utilisée est celle de l' Association pour le Développement de la Documentation de l'Economie Sociale (ADDES) et de l'Association d'Information et de Recherche sur l'Economie Sociale(AIRES).

Structures des employeurs

RHÔNE - ALPES ( INSEE au 1° janvier 2002)
Structures: nombre d'établissements d'E.S.S: 52.714 dont Associations: 42.135

Nombre d'employeurs: 19.260 dont Associations : 15.900
Emploi : Salariés E.S.S. 171.000 dont associations : 128.000
Contrats : 343.000 dont associations: 171.000

L'Isère et le Rhône réunissent à eux deux 50% de l'emploi associatif régional soit 64.000 salariés et donc au moins 32.000 pour l'Isère et donc au moins 16.000 en zone Grenobloise.

Ceci dit par comparaison, on peut estimer à 14.000 le nombre de ménages fiscaux en ISERE, donateurs du seul Téléthon. Or, on sait que plus les gens sont donateurs, plus ils sont bénévoles et vice versa.

  • Isère comparée avec le Rhône ( INSEE 2003)
Nombre d'établissements
Isère : 13 108 dont associations: 11 500
Rhône : 13 400 établissements dont associations: 11 261
  • Pour 10 000 habitants
Nombre d'établissements : Isère 120 / Rhône 105
Nombre d'associations : Isère 85 / Rhône 71

Autres données quantitatives éparses:
CCI Isère: Nombre d'associations de l'agglomération Grenoble : 5600 associations.
Metro: 30.000 salariés associatifs.
AIRS: (Association information et Recherche en Economie sociale) :10.528 établissements associatifs en Isère: 3900 employeurs. 24.000 salariés.

Conclusion
L'Isère avec par hypothèse 32 000 salariés se présente comme un département d'employeurs associatifs, 41 % des associations ayant au moins un salarié contre 18 % au plan national (145 000 sur 840 000).

Mise à jour : Dimanche 5 Novembre 2006, 19:22
Obral le 05.11.06 à 18:33 dans Isère - Lu 5615 fois - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

L’Observatoire Bénévole des Réalités Associatives Locales (OBRAL) a pour ambition de mettre à la disposition du plus grand nombre, de manière transparente et impartiale, un état de la dépense publique associative départementale.

Pour la connaissance, la transparence et la gouvernance des associations de la loi de 1901.