S'identifier - Contact

Obral
Observatoire Bénévole des Réalités Associatives Locales en Isère

REPONSES OBRAL AUX CANDIDATS

OBRAL
Jack Daumet
20 Bis Rue Jean Perrot
38000 Grenoble

Le 6 juin 2007

Monsieur le député maire ,

Je tenais à vous remercier au nom de tous pour la promptitude et le contenu d’un soutien qui venant du député maire de Grenoble constituent un appui intellectuel et moral de prix.
Votre soutien au principe fondateur de séparation des pouvoirs et des intérêts comme au projet de gouvernance à l’échelle nationale avec la création d’un label associatif AFNOR-« Gouvernance et Certification » que préside PP. Kaltenbach connaîtra un écho national. Ce pronostic est d’autant plus fondé que notre projet a déjà reçu le soutien public de parlementaires de qualité, appréciés pour leur désintéressement et leur liberté d’esprit au sein de leurs partis respectifs : Madame C. Boutin ( UMP) désormais ministre, MM J.M . Bockel ( PS) . M . J.P. Brard ( PC) . M. C.A. de Courson ( UDF).
Néanmoins il nous semble indispensable de lever un malentendu .Vous nous imputez bien à tort l’intention de priver la vie associative du concours bénévole et des talents des nombreux agents publics. Un ostracisme aussi absurde eut suffit à nous priver du soutien public non seulement des quatre parlementaires évoqués ci-dessus, mais aussi de celui du Ministère de la Jeunesse des Sports et de la Vie associative sans lequel notre label associatif n’aurait jamais vu le jour. En revanche nous sommes assurés que vous nous confirmerez juger contraire à la démocratie financière que des fonctionnaires puissent avoir des responsabilités ou des intérêts directs ou indirects dans des associations qu’ils contribuent à faire aider sur fonds publics. Outil par excellence de la société civile, il n’est pas convenable que l’association soit pervertie en courroie de transmission au moyen de ce qui constitue une évidente confusion des pouvoirs et des intérêts. C’est pourquoi s’imposent tout particulièrement en la matière, transparence, gouvernance et certification.

Ce découplage local entre finances publiques et gratuité associative constitue selon nous un premier pas sur la voie qui rapprocherait notre pays de démocratie mieux établies lesquelles voient les fonctionnaires tenus de démissionner avant de se présenter aux élections, et, une fois élus, tenus soit à la plus stricte réserve politicienne comme en Grande Bretagne, soit au système des dépouilles comme aux Etats Unis. Il nous plairait que ce progrés survienne à Grenoble d’ici 2008, deux cent vingtième anniversaire de l’Assemblée de Vizille et de la Journée des Tuiles, évènements que nous avons décidé de commémorer de la manière la plus civile possible .

Nous apprécierions de connaître votre position sur cette approche novatrice. Nous vous en remercions d’avance et vous prions de croire à notre parfaite considération.

Jack Daumet

Monsieur Michel Destot
Député Maire de Grenoble
Hôtel de Ville de Grenoble
38000 Grenoble

Mise à jour : Dimanche 10 Juin 2007, 16:10
Obral le 08.06.07 à 15:17 dans Sept années de subventions (2001-2007) - Lu 1215 fois - Version imprimable
Article précédent - Commenter - Article suivant -

L’Observatoire Bénévole des Réalités Associatives Locales (OBRAL) a pour ambition de mettre à la disposition du plus grand nombre, de manière transparente et impartiale, un état de la dépense publique associative départementale.

Pour la connaissance, la transparence et la gouvernance des associations de la loi de 1901.